Ma mère, cette héroïne – 10 faits étonnants

Dix faits étonnants sur ma mère pour marquer la Fête des Mères

Pour la Fête des Mères, je me suis amusée à réfléchir à ce qui rendait la mienne singulière. 

un couple de quinqagénaires souriants se bat pour un baba au rhum dans la cuisine de leur fille
Fight autour d’un baba au rhum dans mon studio à Antibes, 1991

🌟 1. Auteure du carnet de voyages « Embarquement immédiat »

  • Après le décès de mon père il y a 30 ans, ma mère a publié un carnet de voyages « Embarquement Immédiat » qui raconte les 10 ans de voyages qui lui ont permis de surmonter ce drame en trouvant du réconfort dans la découverte de nouvelles cultures et la beauté du monde.
  • Elle a un deuxième bouquin dans les tuyaux, mon frère est en train de la conseiller au sujet de la photo de couverture. 

🐥 2. Une enfance dans l’est parisien, entourée d’oies

  • Malgré une enfance dans l’est parisien, elle garde des souvenirs d’une enfance nature. 
  • Elle a été élevée de 6 à 13 ans, chez ses grands-parents paternels, dans la petite ville de Chennevières les Louvre qui a disparu pour laisser la place à l’aéroport de Roissy 
  • Puis dans la ville de Neuilly-Plaisance qui a bien changé depuis.

💝 3. Une séductrice hors pair 

C’est en distribuant stratégiquement des Beurrés Nantais à l’heure du petit creux de 11h que ma mère a séduit mon père, alors qu’ils travaillaient tous deux chez IBM.

photo d'un quadragenaire dans les années 70 assis dans un large fauteuil en cuir dans un hotel aux USA
Mon père lors d’un de leurs voyages à deux

💘 4. Une demande en mariage le jour de la Saint-Valentin

Mon père a demandé ma mère en mariage lors de leur première « date ». Sans réfléchir, elle a dit OUI ! à ce prétendant impulsif.

un couple de quadragenaires habillés sur leur 31 posent un verre à la main lors d'une celebration familiale
En mode paillettes et smoking dans le studio parisien de mon grand-père Paul Colas, architecte en chef des monuments historiques

✈️ 5. Une passagère du légendaire Concorde

Fait rare, ma mère a eu la chance d’effectuer un vol supersonique à bord du mythique avion Concorde.

👸 6. Assistante d’une comtesse hongroise excentrique

  • Ma mère a travaillé pour la fondation d’art de la comtesse hongroise Catherine Karolyi dont l’autobiographie se nomme: « On m’appelait la Comtesse Rouge ».
  • J’avoue que j’étais intimidée quand je la rejoignais sur place et papotais avec tous ces artistes barbus aux nationalités variées.

💼 7. Une reconversion dans la traduction et l’interprétariat

  • Elle s’est reconvertie comme traductrice interprète français-anglais, avec une spécialisation dans le judiciaire.
  • Elle n’a jamais craqué sous la pression et ne nous racontait rien car elle avait juré de garder le silence auprès de la Cour d’Appel d’Aix-en-Provence.
  • Elle a quand même avoué qu’un membre des Hell’s Angels lui avait écrit des lettres depuis sa prison suite à un interprétariat.

🌍 8. Une mère polygotte pour transmettre la fibre linguistique

  • Pour nous encourager à apprendre les langues étrangères, ma mère s’adressait à mon père en Anglais à table (mon père, lui, nous demandait combien de degrés de parts de tarte nous voulions pour nous aider à être bons en mathématiques).
  • Pari réussi pour mon frère et moi qui avons tout deux une très bonne aisance en Anglais. Pour les maths, on repassera.

👫 9. Une enfance marquée par le traumatisme parental

  • Le départ de mon grand-père avec une autre femme a brisé le coeur de ma grand-mère qui l’avait pourtant épousé au départ plus par dévouement que par amour – et adopté son petit garçon dans la foulée.
  • Cela a soulagé ma mère qui détestait leurs disputes.
  • Elle a gardé une aversion pour les conflits depuis.

🌸 10. Une philosophie de vie inspirante

  • Malgré une enfance pas franchement joyeuse car née en pleine guerre (1940) avec bombes et privations, des souffrances physiques par la suite et plusieurs traumatismes, ma mère m’impressionne par sa joie de vivre, sa curiosité et son amour pour le monde qui l’entoure.
  • Petits oiseaux, conférences, littérature, fleurs, musique, chatons, moments d’amitié, voyages et découvertes – tout est prétexte à éprouver de la gratitude.
une personne de 84 ans sourit a sa famille lors de son anniversaire dans un joli restaurant
Quelques rides de plus mais le sourire reste intact

Bonne fête à cette maman inspirante ainsi qu’à toutes celles qui liront ce texte!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut